Longchamp-sur-Aujon est une commune du département de l’Aube (10), en région Grand Est. Le village est situé au sud-est du département, en limite départementale avec la Haute-Marne (52), à 17 kilomètres de Bar-sur-Aube et à 12 kilomètres de Colombey-les-Deux-Églises. Paris est distant d’environ 230 kilomètres et Troyes de 70 kilomètres.

Situation géographique de Longchamp-sur-Aujon.


Les habitants se nomment les Longchampois et Longchampoises.
Commune rurale de la haute vallée de l’Aube, l’activité économique de Longchamp-sur-Aujon se compose essentiellement d’artisans indépendants (du bâtiment, garage, services…) et d’exploitations agricoles céréalières.

Longchamp-sur-Aujon s’étend sur 16,39 km² et compte environ 420 habitants*, soit une densité de 25,6 hab/km².
*Source : Insee, statistiques locales 2017

Vue panoramique du village de Longchamp-sur-Aujon.

• La commune, rattachée à la communauté de communes de la région de Bar-sur-Aube (CCRB), possède un hameau : Outre-Aube, ainsi qu’un quartier : l’Impériale.
• Altitude moyenne : 200 mètres. Coteaux à 300 mètres. Point culminant à 334 mètres (sommet du Bois du Gravelon).
• La forêt communale de Longchamp-sur-Aujon, gérée par l’Office national des forêts (ONF), s’étend sur une superficie de 403 hectares.
• La rivière Aujon (rivière de première catégorie) traverse la commune d’est en ouest, puis se jette dans l’Aube. Deux sources présentes sur la commune : la source du Puits Tripier et la fontaine Saint-Malachie.

Carte postale ancienne de Longchamp-sur-Aujon (non datée) – Pêcheurs sur l’Aujon.
Carte postale ancienne de Longchamp-sur-Aujon (non datée) – Le pont sur l’Aujon.

Un peu d’histoire
Les plus anciennes traces historiques de la commune de Longchamp-sur-Aujon remontent à l’an 1116 où le village fut mentionné sous le nom de « Longus Campus » qui signifie : « terrain, plaine de forme allongée ».

Ancienne seigneurie réunie par l’abbaye de Clairvaux (distante de 3 km), la commune est située sur l’ancienne voie romaine d’Agrippa qui reliait Langres à Châlons en passant par Bar-sur-Aube s’est appelée Longchamp-lès-Clairvaux. Hélas, les traces de cette importante voie romaine alimentant le commerce vers les foires de Champagne ont aujourd’hui pratiquement disparu.

En 1789, Longchamp-sur-Aujon dépendait de l’ntendance et de la généralité de Châlons, de l’élection de Bar-sur-Aube et du bailliage de Chaumont.

La commune fut chef-lieu de canton sous la Révolution française, de 1790 à l’an IX.

Autrefois dénommé simplement Longchamp ou Longchamps (comme plusieurs autres communes de France) ou encore Longchamp-lès-Clairvaux, le village reçut, par décret du 4 février 1919*, le nom de Longchamp-sur-Aujon en rapport avec la rivière Aujon coulant sur son finage, évitant toute confusion.

*délibération du Conseil municipal du 14 juillet 1918

Carte ancienne de Cassinin – Commune de Longchamps (ancien nom de Longchamp-sur-Aujon)